Archives pour la catégorie Information

information

Jean-Claude Bourrelier, le patron de Bricorama, ouvre sa boîte à outils pour la reprise

jean-claude bourrelier ma boite a outils pour la repriseConnu des médias pour son franc-parler et ses prises de position hors cadre, Jean-Claude Bourrelier, patron autodidacte et visionnaire de l’enseigne de magasins de bricolage Bricorama, raconte. Depuis les bancs de l’école publique où, certificat d’études en poche, il entre en apprentissage boulangerie, jusqu’à son combat plus récent pour davantage d’équité face à l’ouverture de ses magasins le dimanche, on voyage au fil des pages de ce récit autobiographique dans un parcours de vie aussi inspirant qu’instructif.

Jamais à court d’anecdotes, jamais consensuel, toujours vrai… la gouaille Jean-Claude Bourrelier fait résonner. Vêtu de son irremplaçable chemise jaune, apparaissant à l’improviste qui sur un plateau de télévision, qui au rayon marteaux de l’un de ses 103 magasins en France, le patron de Bricorama se livre à cœur ouvert. Échecs, réussites, coups de chance, en ces pages il dit tout.

« Nous venons de fêter les 40 ans de l’entreprise. Il m’a semblé que c’était un âge économiquement respectable pour en raconter toute l’histoire. Je voulais aussi revenir sur quelques-uns de mes derniers combats et dire à la jeunesse qu’il faut oser, qu’elle doit croire en elle et surtout ne jamais avoir peur d’aller de l’avant. C’est là, la seule vraie clef du succès » précise Jean-Claude Bourrelier dans un entretien.

Un besoin permanent d’équité

Que l’entrepreneur parle de son enfance, de ses premières années d’âge adulte, de management, de gestion d’entreprise ou de questions sociétales, deux mots reviennent au fil des pages : équité et justice. Attentif à ne pas privilégier l’un de ses collaborateurs au profit d’un autre, pareillement déterminé à lutter contre les injustices manifestes qui leur sont parfois faites, on comprend qu’outre l’intuition et les incalculables heures de travail investies pour développer son activité, c’est sa colonne vertébrale morale qui l’a toujours porté.

Entre ses points de vue non consensuels sur les questions d’héritage, d’éducation, de financement de la sécurité sociale… et les conseils pratiques qu’il dispense à l’attention des futurs entrepreneurs, Ma boîte à outils pour la reprise joue les livres de recettes pratiques d’entrepreneuriat où la seule règle à suivre est celle que l’on s’invente.

Chez Michel Lafon éditeur

Sortie en librairie le 21 janvier 2016

Jean-Claude BourrelierPrésident-fondateur de la chaîne de magasins de Bricolage BRICORAMA, implantée en France, en Espagne et au Benelux, Jean-Claude Bourrelier ouvre son premier magasin dans le 13e arrondissement de Paris en 1975. Quarante ans après la création, il dirige toujours son groupe avec le même enthousiasme. Véritable autodidacte, entrepreneur dans l’âme, travailleur infatigable, il est père de 4 enfants et a 7 petits-enfants.

Notre ami Claude Sordet vient de s’éteindre

Nous venons d’apprendre avec tristesse le décès de Claude Sordet ce lundi 23 novembre à 82 ans sonnés. Tous ceux qui l’ont connu ne pourrons que vous évoquer sa bienveillance et sa délicatesse.
Le voilà à présent au firmament des grandes voix du commerce qu’il aura à la fois incarné et défendu comme chroniqueur inlassable du secteur, lui qui avait d’une plume à la fois l’esprit et le cœur léger.
Toutes nos pensées accompagnent son épouse Nicole ainsi que leurs enfants.

Salut l’ami.
Yves Soulabail

La cérémonie religieuse aura lieu le
vendredi 27 novembre 2015 à 14h30
en l’Eglise Saint-Servan
9, rue Jeanne Jugan, 35400 Saint-Malo

les fleurs peuvent être déposées aux
PFG, 26 rue de la Marne 35400 Saint-Malo, 02 99 81 89 90

Il sera inhumé le
samedi 28 novembre 2015 à 11h00
au cimetière de l’Est
1, place du Souvenir Français, 35000 Rennes

Adresse de la famille
6, place monseigneur Duchesne
35400 Saint-Malo
philippe.sordet@p-sd.fr

14  52

Présentation de Claude Sordet

Né le 28 décembre 1932, Claude Sordet entreprend en 1957, à l’Economique de Rennes, une carrière de distributeur comme directeur général commercial qu’il poursuit jusqu’en novembre 1970. Directeur commercial, il ouvre en 1959 à Perros Guirec le premier supermarché « Breton » qui prendra par la suite l’enseigne Suma. En 1970 à Saint Brieuc, en partenariat avec le groupe Docks de France, il lance un centre commercial de 18.000 m² qui devance de quelques mois la création à Rennes du centre Alma (30.000 m²) également doté d’un Mammouth de 8.000 m². Claude Sordet est alors le DGA de la SAMGS qui crée des centres commerciaux et exploite des hypermarchés.

À la suite d’un clivage de la majorité de son entreprise, il rejoint à Paris, Jacques Pictet le fondateur du magazine LSA, dont il était depuis l’origine un des administrateurs. En marge de ses fonctions de vice-Président Directeur Général de l’entreprise éditrice, il prend en charge la direction des rédactions de tous les magazines présents et à venir de ce petit groupe de presse professionnelle dont il a été en 1958 l’un des administrateurs fondateurs… (LSA – Néo Restauration – Filière Viandes – Filière Farine – Grand Froid). En 1980, il quitte LSA pour diriger Points de Vente pendant quatre ans, avant de retourner à ses premières amours… LSA . Claude Sordet a été le Délégué Général Exécutif de l’I.F.L.S. (l’Institut Français du Libre Service) et cofondateur de l’Institut français du merchandising (IFM).

Journaliste, Claude Sordet fut également hôtelier, depuis 1971 date de la création de la société Cerel SA, à l’origine en France des premiers petits hôtels 2*NN. Il présidera la société qu’il avait créée jusqu’en 1982 date de la prise de contrôle des 30 hôtels « Minimote » de Cerel SA par le groupe Sphère Ibis (Accor).

En 1989, Claude Sordet regagne son corps d’origine… la distribution. Il intègre alors le Comité Exécutif du Groupe Casino en charge de la direction générale de la Qualité et de la Communication. Peu après, avec Antoine Guichard, il crée une société CSC SA, Conseil en Stratégie de Communication qui verra son terme en 1996. Depuis cette date, Claude Sordet développe en indépendant des activités de conseil en problématique distribution. Il réalise dans ce domaine des lettres mensuelles d’information et de mise en perspective.

Au bénéfice de l’âge et de ses différents parcours professionnels, il est devenu un des historiens du commerce et de la distribution : Les Grandes Voix du Commerce Editions Liaisons – Prix de l’Association pour l’Histoire du commerce en 1997. Claude Sordet a travaillé en qualité d’expert rédacteur sur le rapport : « Quel Commerce demain ? » présenté par Charles Urbain devant le Conseil Economique et Social et voté le 12 janvier 1999.
Il était membre de l’Académie des sciences commerciales, Président honoraire de l’Association pour l’histoire du commerce moderne et avait accepté de participer au documentaire Hyper Duel.

Récompenses

Officier de l’ordre national du Mérite. Chevalier des Palmes académiques Depuis vingt ans, membre de l’Académie des Sciences Commerciales, il a présidé pendant cinq ans l’Association pour l’Histoire du Commerce Moderne (AHCM) dont il est l’un des fondateurs. Claude Sordet était Administrateur Délégué général France de l’AIDA (Association Internationale du Commerce) basée à Bruxelles.

Les ouvrages de Claude Sordet

La distribution, nouvelle industrie, avec Marc Benoun et Michel Biroulès, Presse de la Cité, 1976.
Chiffon rouge, Editions Romillat, 1995.
Évolutions des grandes fonctions dans les entreprises du commerce, Editions Ecodis, 1996.
Les Grandes Voix du Commerce, avec un CD laser, Edition Liaisons, juin 1997.
Docks de France, plein siècle, Edition : Sept et Neuf » – les Grandes Familles.
Les grandes voix de Promodès, Editions Liaison, 1999.
Les Marques de Distribution jouent dans la cour des grands, avec Judas Paysant et Claude Brosselin, Editions d’Organisation, 2000.
Paul-Louis Halley. De Promodès à Carrefour, Editions d’Organisation, décembre 2004.
– La grande histoire des regroupements dans la distribution, avec Claude Brosselin, L’Harmattan, avril 2011.
L’hypermarché : 50 ans déjà…, L’Harmattan, février 2014.
La grande histoire des regroupements dans la distribution
2e édition revue et augmentée
,  avec Claude Brosselin, L’Harmattan, mai 2014.
– Le commerce, cet inconnu…. Ou le siècle de la grande farandole du commerce français, L’Harmattan, août 2015.

Décorations

Officier de l’ordre national du Mérite, Chevalier des Palmes académiques

Activités de formation et d’enseignement de Claude Sordet

Pendant son long passage à la direction exécutive de l’IFLS (1970-1980 et 1985-1989), Claude Sordet a été amené à développer dans le cadre de la formation permanente de nombreux séminaires d’initiation ou de perfectionnement aux évolutions du commerce. En marge de ces séminaires professionnels il a organisé de nombreuses journées d’étude intra-entreprises ou extra entreprises mais aussi des symposiums patronaux tels « Les Pionniers de Marbella ».

Devenu consultant indépendant, il a mis au point des cours et des séminaires sur : « L’histoire du Commerce »-« Communication de crise : riposter à l’imprévisible ».

Parce que journaliste, directeur de presse mais également responsable d’un important pôle de formation professionnelle Claude Sordet a été conduit à donner des conférences devant des instances patronales mais aussi universitaires. Il a répondu au cours de sa carrière professionnelle aux invitations de grandes écoles de commerce : HEC, ESSEC, ESCP, et ESCL. Ces actions d’enseignement, ont parfois été suivies d’aides et assistances prodiguées à des étudiants préparant des thèses sur le commerce.
Il avait accepté de préfacer la thèse de Yves Soulabail sur les débuts d’Edouard Leclerc.

claude sordet

Le « coup de poker » de Promodès

Les Echos viennent de publier une série cet été 2015 intitulée « Batailles de titans ».

Concernant la grande distribution, c’est Promodès qui fut mis en avant avec un texte de Tristan Gaston-Breton : « Depuis des mois, les dirigeants de Promodès
et de Casino jugeaient l’idée d’un rapprochement «pleine de bon sens». Mais lorsque, en septembre 1997, Paul-Louis Halley lance une OPA sur son concurrent stéphanois, la riposte de son adversaire, Jean-Charles Naouri, ne se fait pas attendre. Le début d’un combat boursier acharné. »
Pour lire la suite, voici le lien à suivre pour lire la suite.

 

Illustrations : Pascal Garnier; Louise Lebert (pp. 5 et 12)
Crédit photo : REA, AFP

 

Colloque Etienne Thil 2015 – Programme

Le Programme du prochain Colloque Etienne Thil, du 14 au 16 octobre prochain est maintenant fixé dans ses grandes lignes. Il rassemblera 30 communications universitaires, 5 tables rondes, une exposition sur les Grands Magasins, un « Eiffel Tour » de visite de concept de magasins innovants et un colloque doctoral.

Inscriptions en ligne sur le site ETHIL.ORG

18e COLLOQUE INTERNATIONAL ETIENNE THIL
14-15-16 Octobre 2015
En partenariat avec NOVANCIA, 3 rue Armand Moisant, Paris 15e

Le Programme du prochain Colloque Etienne Thil, du 14 au 16 octobre prochain est maintenant fixé dans ses grandes lignes. Il rassemblera 30 communications universitaires, 5 tables rondes, une exposition sur les Grands Magasins, un « Eiffel Tour » de visite de concept de magasins innovants et un colloque doctoral.

Inscriptions en ligne sur le site ETHIL.ORG

18e COLLOQUE INTERNATIONAL ETIENNE THIL
14-15-16 Octobre 2015
En partenariat avec NOVANCIA, 3 rue Armand Moisant, Paris 15e

Le programme (au 4 septembre)

Mercredi 14 octobre

  • Visite guidée de l’exposition « Histoires de grands magasins. Vertige du foisonnement » à 11h, 14h et 17h
  • « Eiffel Tour» à partir de 10H, découverte des concepts innovants du Bon Marché et de la Grande Epicerie (avec déjeuner) et d’autres concepts récents comme ‘Lunettes pour tous’ (effectif limité à une trentaine d’enseignants chercheurs)

Jeudi 15 octobre

En cas de problème technique dans l’auditorium ou dans un amphi, composer le 655 655 dans la salle.

8h30 : Accueil des participants

  • 9h – 9h15 (Auditorium) : Mots de bienvenue (Novancia) et présentation des deux jours par Patricia Brillet-Coutelle (Présidente du Conseil Scientifique)
  • 9h15-10h30 : (Auditorium) Table ronde animée par Régine Vanheems, « les parcours d’achats dans un monde connecté en permanence »

Participants :

Professionnels : Aladin Mekki (Picom), Arnaud Gournac (Directeur Innovation du Groupe Carrefour) et Anne-Laure Bigot de l’enseigne Citadium
Universitaire : Sandrine Médioni

10h30- 11h : Pause

  • 11h – 12h15 (Auditorium) : « La nouvelle dynamique des Grands Magasins français », table ronde sponsorisée par l’Union du Grand Commerce de Centre-Ville (UCV, membre de l’Alliance du commerce) et animée par Valérie Renaudin

Avec Eric Costa, président de Citynove (Groupe Galeries Lafayette), Christine Beaude (Directrice Administrative et Financière du Bon Marché) et Laurent Shenten (Directeur de la Division Internationale du Printemps)

  • 12h15-12h45 (Auditorium), Grand Orateur, Monsieur Liot (Directeur Général) : « le repositionnement du BHV », interrogé par Paul Lapoule

12H45-14h : Déjeuner

  • 14h-15h30, sessions 1, 2 et 3 : neuf communications de recherches en parallèle

Session 1 (amphi 1026) : Nouvelles technologies, stratégies et usages

  • Explorer la récurrence d’usage des applications mobiles : une étude qualitative.
    Sandrine Médioni et Martine Deparis
  • La marque 2.0: l’humilité comme condition nécessaire de la relation marque consommateur ?
    Béatrice Siadou-Martin et Gilles Sere De Lanauze
  • Plus vite ou plus geek? Effets comparés de la pression temporelle chronique et de l’attitude envers la technologie sur le choix d’une formule de distribution.
    Jeanne Lallement et Andréa Gourmelen
  • Le Self-Service Mobile Technologies (SSMT) : est-ce un moyen de création ou de destruction de la valeur ? Une application dans le secteur de la restauration.
    Intissar Abbes et Yousra Hallem.

Session 2 (amphi 1028): Trajectoires et parcours client

  • Travail du client: mode d’emploi ! Une analyse des modes de contrôle du travail du client exécutant par les enseignes.
    Karine Picot-Coupey et Tahar Caroline
  • Développer la confiance à l’égard d’une enseigne multicanal de prêt-à-porter : le rôle clef de l’intégration perçue des canaux de distribution.
    Hanene Oueslati
  • L’analyse de réseaux appliquée aux trajectoires de magasinage, quels enjeux managériaux ?
    Michaël Flacandji et Héloïse Berkowitz

Session 3 (amphi 1030): Prix, cherté, valeur

  • Un pouvoir émotionnel de la promotion ? Quand les effets de saillance et d’ancrage impactent les réductions de prix.
    Fanny Paris
  • L’influence des valeurs non utilitaires de magasinage sur la fidélité au centre commercial : application au Maroc et en Tunisie.
    Mbaye Fall Diallo, Souad Djelassi, Delphine Godefroit-Winkel,
  • Le sentiment de vie chère ; vers une extension du concept de cherté perçue. Revue de la littérature, définition et conséquences du concept sur le comportement d’achat des consommateurs.
    Gaëlle Pothin
  • 15h30-16h45 (Auditorium) : « le commerce, centre ou périphérie d’un monde coopératif et collaboratif ? » Table ronde sponsorisée par la Fédération du Commerce Coopératif et Associé, animée par Philippe Moati

Participants :

Professionnels : Madame Alexandra Bouthelier (Secrétaire générale de la FCA) et Monsieur Martinez, directeur des ECF (Ecoles de conduite française)
Universitaire : Isabelle Collin-Lachaud

16h45 -17h : Pause

  • 17h-17h15 (Auditorium) : Philippe Houzé, Président du Directoire du Groupe Galeries Lafayette
  • 17H15-18H45 (Auditorium) : sessions plénières des communications primées.

Lien entre immersion et acte d’achat dans un point de vente : implications théoriques et managériales. PRIX JEUNE CHERCHEUR E.THIL, Laurent Maubisson

-Achat de produits locaux et proximité perçue en Grandes Surfaces Alimentaires.

   PRIX FCD, Bruno Mazières et Marie-France Gauthier

  NB : Le PRIX ICOM est en attente

Remises des prix par les grands orateurs : Patrick Brunier, (PICOM) et Jacques Creyssel (FCD).

20h30 : Diner de Gala

Vendredi 16 Octobre

  • 9h-10h30, sessions 4, 5 et 6 : neuf communications de recherches en parallèle

Session 4 (amphi 1026) : Expérience d’achat et proximité

  • Légitimité territoriale et confiance, au cœur des stratégies des marques de distributeur de terroir.
    René Pierre Beylier
  • La résistance des acteurs locaux face aux distributeurs étrangers en Asie : une question de proximité ?
    Claire Capo et Marie-Laure Baron
  • La distribution des produits monastiques dans les magasins d’abbayes: une expérience d’achat sous le signe du rapport au temps.
    Marie Paquier et Sophie Morin-Delerm

Session 5 (amphi 1028) : Management et tourisme

  • Faut-il toujours sourire au client lors de rencontres de service ? Une approche perceptuelle par les personnels en contact en hôtellerie.
    Amélie Clauzel et Caroline Riché
  • L’influence de l’aide donnée au client sur sa participation et sa confiance en grande distribution.
    Lionel Nicod et Sylvie Llosa
  • La reconnaissance des parties prenantes dans une coopérative de consommation.
    Philippe Pasquet, Isabelle Sauviat et Magali Boespflug

Session 6 (amphi 1030) : Stratégies et réseaux

  • Les constructeurs automobiles et leurs réseaux de distribution : je t’aime, moi non plus.
    Anne Queffelec
  • La construction des avantages concurrentiels des coopératives de consommateurs. Le cas des Coop Italiennes.
    Enrico Colla
  • Concurrence verticale industriels-distributeurs : stratégie des acteurs et évolution du droit.
    Odile Chanut

10h30-11h : Pause

  • 11h – 12h15 (Auditorium) : « le commerce à l’époque des objets connectés », table ronde sponsorisée par le PICOM, animée par Pierre Blanc (PICOM)

Participants potentiels :

Professionnels : Jérôme Fruchard (Centre National de l’emballage) et, à confirmer, un responsable des enseignes Leroy Merlin ou Boulanger et d’une start up
Universitaire : Christophe Bénavent

  • 12h15- 12h45 (Auditorium) : Présentation, « Commerce et société », les publications de l’année (livres parus sur le commerce en général)» patronnée par la FCA.

12h45-14h : Déjeuner

14h-15h15 (Auditorium) :

  • Table ronde animée par Enrico Colla : « Où en sont les coopératives de consommateurs en Europe ? », sponsorisée par la FNCC (Fédération Nationale des Coopératives de Consommateurs)

Participants :

Professionnels : Monsieur Olivier Mugnier (Secrétaire général de la Fédération Nationale des Coopératives de Consommateurs) et, à confirmer, un représentant de Coop Atlantique, de Coop Italia,
Universitaire : Magali Boespflug

  • 15h15-16h45, sessions 7 et 8 : six communications de recherches en parallèle

Session 7 (amphi 1028) : Nouveaux positionnements : Codes, Immersion et émotions

  • Le positionnement émotionnel du magasin : un indicateur de son potentiel émotionne.
    Patrice Cottet, Marie-Christine Lichtlé, Véronique Plichon et Jean-Marc Ferrandi
  • Andy Warhol l’avait prédit : les magasins de luxe deviennent des musées…
    Christel De Lassus
  • Une enseigne a-t-elle intérêt à bouleverser les codes du genre ? Réactions d’enfants exposés au catalogue de jouets de Système U.
    Isabelle Ulrich et Pascale Ezan

Session 8 (amphi 1030) : Histoire, droit et sociologie

  • Dans l’ombre d’Edouard Leclerc, Roger Berthier.
    Tristan Jacques
  • Imaginaire marchand.
    Eve Lamendour et Valérie Charrière
  • Une nouvelle législation pour la localisation des drives alimentaires.
    Gilles Marouseau

16h45 (Auditorium) : fin du colloque.

14h-16H45 : Colloque Doctoral

L’EXPOSITION « Histoires de grands magasins. Vertige du foisonnement » EST VISIBLE LE 15 ET LE 16 OCTOBRE TOUTE LA JOURNEE DE 9H à 18H

thil-2015

10 places à gagner pour la conférence Commerce Agile – 16 et 17 juin 2015

L’industrie du retail est aujourd’hui confrontée à un défi fascinant : réinventer son modèle de développement et de croissance, pour répondre aux attentes et aspirations d’un consommateur issu de la culture web. C’est l’objet de la conférence Commerce Agile organisée les 16 et 17 juin 2015.

Gagnez votre place (d’une valeur de 690€)

Pour bénéficier d’une place gratuite, c’est très simple. Il suffit de nous faire suivre votre demande par mail à l’attention de notre secrétaire général Yves Soulabail (soulabail@orange.fr) en précisant :

– Civilité, Prénom, Nom
– Société
– Fonction, Service
– Adresse postale
– Email
– Téléphone direct
– Journée souhaitée

commerce agile

Lieu : Espace Pierre Cardin – Paris

Extrait de « La grande et fabuleuse histoire du commerce »

Une fois n’est pas coutume, revenons sur une pièce de théâtre que nous n’avions pas évoqué : « La grande et fabuleuse histoire du commerce ». Il s’agit d’une création théâtrale de Joël Pommerat jouée du 20 novembre au 1er décembre 2012, au TNP.

L’histoire
Chaque matin, des représentants de commerce se rassemblent pour préparer la journée. Chaque soir, ils se retrouvent pour dresser le bilan. Ils parlent « chiffres », « stratégie », « marché », « motivation », « potentiel »… Vantent leur métier, « le plus beau du monde ».
Leurs mots sont simples, mettant en avant les valeurs de confiance, fraternité, solidarité du groupe. Pourtant…

L’hyper Duel entre Edouard Leclerc et Marcel Fournier – Documentaire France 5

lhyper-duels-edouard-leclerc-marcel-fournier
L’hyper Duel Edouard Leclerc – Marcel Fournier – France 5 le 5 mars 2014 à 21:35

 

Réalisation > Philippe ALLANTE – Conseiller historique > Yves Soulabail – Nilaya Productions

Pour voir la présentation du documentaire

C’est l’histoire d’une lutte sans merci, entre Marcel Fournier, le fondateur de Carrefour et Edouard Leclerc, l’épicier-militant.
À partir de 1959, c’est un bras de fer commercial qui s’engage, sur fond de combat idéologique, de coups marketings et d’affrontement sur les implantations de magasins, qui va donner naissance à deux géants du commerce. Marcel, le savoyard, qui avait un destin de commerçant tout tracé, rêve de commerce à l’américaine. Pour casser les prix, il va devenir un cow-boys des économies d’échelles, en osant vendre pour la première fois de l’alimentation et des vêtements dans un même magasin.
Edouard, le breton, qui aurait dû devenir militaire ou prêtre, se trouve une vocation « vendre à prix de gros » en supprimant les intermédiaires pour aider les français dès l’après-guerre à manger mieux en dépensant moins.
Ces stratégies opposées, entre ces deux pionniers de la grande distribution, vont bouleverser, en moins de 20 ans, les modes de consommation des français et les rendre accros aux prix cassés.
L’épicier de Landerneau pour imposer ces centres de distribution à travers l’hexagone, va obtenir le soutien du Général De Gaulle. De son côté, le visionnaire savoyard, gonflé à bloc par des séminaires suivis à Dayton, va lancer son concept d’Hypermarché en 1963.
Avec des surfaces de vente qui vont passer de 2.300 à plus de 10.000 m², il va trouver dès le début des années 70, le soutien de la bourse. Dès lors, cet hyper duel va faire beaucoup de dégâts collatéraux, d’abord chez les petits commerçants. Le ralentissement de l’économie, en 1974, à la suite du première crise pétrolière, va entraîner une guerre des prix encore plus féroce entre les deux géants du commerce, et c’est les petites et moyennes entreprises françaises qui vont en faire les frais.
Ce combat entre les deux tontons flingueurs de prix, s’achèvera à l’aube des années 80, quand Marcel Fournier usé par les nouvelles méthodes commerciales, sans foi ni loi, passe la main. C’est la fin de vingt années de batailles, mais pas de la guerre sans merci pour régner sur le marché des hypermarchés en France.

Pour revoir des passages du documentaire : http://www.france5.fr/emissions/duels/diffusions/05-03-2015_306471

Intervenants par ordre d’apparition dans le film

Hervé PATURLEHélène LECLERCMichel MONTLAURJean-Marc VILLERMÉJean MÉOYves SOULABAILPaul DUBRULEMichel CROSETOlivier DAUVERS Claude SORDETJacques SEGUELAMichel DECRÉ

L’hyper duel : Edouard Leclerc et Marcel Fournier – france5 le jeudi 5 mars 2014 à 21:35

Documentaire exceptionnel

Leclerc-Fournier : L’hyper duel

C’est l’histoire d’une lutte sans merci entre Marcel Fournier, le fondateur de Carrefour et Édouard Leclerc, l’épicier militant. En 1959, le bras de fer qui s’engage entre les deux hommes, sur fond de combat idéologique, de coups marketing et d’affrontements sur leurs implantations de magasins, donne naissance à deux géants du commerce hexagonal. Marcel, le savoyard au destin de commerçants tout tracé, rêve de commerce à l’américaine. Pour casser les prix, il devient le champion des économies d’échelle. Édouard, le breton qui aurait dû devenir militaire au prêtre trouve sa vocation : aider les Français de l’après-guerre à manger mieux en dépensant moins. Sa méthode ? Vendre au prix de gros en supprimant les intermédiaires. Les stratégies opposées de ces deux pionniers de la grande distribution vont bouleverser, en moins de 20 ans, les modes de consommation des Français et les rendre accro au prix cassés.

Plus de détails sur le site Carrefour Un combat pour la liberté

Documentaire : Duels – saison 2
Jeudi 5 mars à 21h35 – 52 minutes

Présentation Annick Cojean

Réalisation : Philippe Allante

Conseiller historique : Yves Soulabail

Production : Nilaya Productions

Avec la participation de France Télévision

Visionnage pour la presse, nous contacter.

duels-edouard-leclerc-marcel-fournier-france-5

Décès de Jean-Pierre Piau

ASSOCIATION POUR L’HISTOIRE DU COMMERCE

Nous venons d’apprendre avec tristesse le décès de notre Vice-Président Jean-Pierre PIAU survenu ce lundi.
Socio-économiste, chef d’entreprise, associé, ami, camarade… Jean-Pierre était encore investi dans nombre de projets, qu’ils soient associatifs ou professionnels.
Il restera toujours présent dans nos mémoires. Nous n’oublierons jamais sa gentillesse et sa disponibilité.

Une cérémonie à la mémoire de Jean-Pierre aura lieu le
mardi 3 février 2015 à 10 heures 30,
au Crématorium du Père Lachaise Salle de la Coupole.

Bien tristement.
Claude Brosselin
Président

Adresse de la Famille
14 avenue du Président Wilson
94340 Joinville-le-Pont
piau.famille@gmail.com