19e Colloque International E.Thil – 13 et 14 octobre 2016

Appel à communication

Le 19e Colloque International E.Thil sur le commerce, la consommation et la distribution aura lieu les 13 et 14 octobre 2016 à l’Institut du Marketing et Management de la Distribution (IMMD), nouveau campus de la distribution à Roubaix, France.
Le colloque sera précédé le 12 octobre d’une visite de concepts commerciaux innovants.

Procédure de soumission et calendrier

Dépôt des propositions avant le 4 avril 2016.
Évaluation en double aveugle et retour aux auteurs avec avis du comité scientifique pour le 6 juin 2016.
Envoi des communications définitives avant le 5 septembre 2016.
Les soumissions pourront se faire en français ou en anglais (see call for paper). Merci de suivre les recommandations de Journal of Retailing, en incluant un résumé managérial d’une page. Nombre de pages maximum : 7 pages.
Procédures spécifiques pour l’histoire, la géographie et la sociologie : se reporter à la plateforme en ligne.

Soumission électronique des papiers via : http://thil2016.sciencesconf.org

Thèmes des communications

Cette 19e édition du Colloque est spécifiquement placée sous le signe de l’international. Les recherches académiques françaises ou internationales portant sur les différents thèmes majeurs en distribution sont les bienvenues : Concepts et formats innovants européens et mondiaux – Parcours et expériences shoppers, E-commerce f et m-commerce – Gestion des réseaux d’enseignes, des marques enseignes – Gestion des données clients & Big Data, Centrales d’achat et relations d’amont – Commerce et ville – Commerce et système d’information, Éthique – Commerce et histoire – Sociologie de la consommation – Management des équipes, vendeurs – Merchandising, prix, promotion et de façon générale, tout thème relatif à la relation marchande.

Présidente du Conseil Scientifique
Dr Aurélia Michaud-Trévinal
amichaud@univ-lr.fr

Inscriptions au 19e Colloque

La date limite pour les inscriptions à tarif préférentiel est jusqu’au 14 juillet 2016 inclus. Inscriptions uniquement via le site web du Colloque : http://ethil.org

Lieu du Colloque

Institut du Marketing et du Management de la Distribution (IMMD)
Tél. : +33 (0)3 20 73 08 05

Droits d’inscription

Pour les participants académiques adhérents de l’Association E.Thil
avant le 15 juillet………………………………………….. € 250
à partir du 15 juillet………………….…………………….… € 300

Pour les doctorants adhérents de l’Association
E.Thil…………………………………………………………… € 100
Pour les doctorants non adhérents de l’Associatio
E.Thil…………………………………………………………… € 150

Pour les participants académiques non adhérents
avant le 15 juillet………………………………………….. € 320
à partir du 15 juillet………………………………………. € 360
(incluent l’accès aux sessions, actes, déjeuner et thés/cafés des jeudi et vendredi, et le dîner de gala).
Personnes accompagnantes ………………………….. € 100 (incluent le dîner de Gala jeudi)

Paiement par transfert de carte de crédit, chèque ou par bon de commande sur le site web du Colloque

Hébergement

Le comité d’organisation a présélectionné quelques hôtels de différentes catégories proches du lieu du colloque. Nous vous recommandons d’effectuer vos réservations dès que possible. Consultation de la liste d’hébergements sur le site : http://ethil.org

Comité d’organisation

Pr Isabelle Collin-Lachaud, Dr Mbaye Faye Diallo, Dr Maud Herbert, Dr Fatima Regany, Mme Pascaline Defives

Secrétariat du Colloque

Pour toute question concernant le 19e colloque et l’association E.Thil, merci de vous connecter sur :

http://ethil.org et http://thil2016.sciencesconf.org

thil2016@sciencesconf.org

etienne thil

thil-picom

Jean-Claude Bourrelier, le patron de Bricorama, ouvre sa boîte à outils pour la reprise

jean-claude bourrelier ma boite a outils pour la repriseConnu des médias pour son franc-parler et ses prises de position hors cadre, Jean-Claude Bourrelier, patron autodidacte et visionnaire de l’enseigne de magasins de bricolage Bricorama, raconte. Depuis les bancs de l’école publique où, certificat d’études en poche, il entre en apprentissage boulangerie, jusqu’à son combat plus récent pour davantage d’équité face à l’ouverture de ses magasins le dimanche, on voyage au fil des pages de ce récit autobiographique dans un parcours de vie aussi inspirant qu’instructif.

Jamais à court d’anecdotes, jamais consensuel, toujours vrai… la gouaille Jean-Claude Bourrelier fait résonner. Vêtu de son irremplaçable chemise jaune, apparaissant à l’improviste qui sur un plateau de télévision, qui au rayon marteaux de l’un de ses 103 magasins en France, le patron de Bricorama se livre à cœur ouvert. Échecs, réussites, coups de chance, en ces pages il dit tout.

« Nous venons de fêter les 40 ans de l’entreprise. Il m’a semblé que c’était un âge économiquement respectable pour en raconter toute l’histoire. Je voulais aussi revenir sur quelques-uns de mes derniers combats et dire à la jeunesse qu’il faut oser, qu’elle doit croire en elle et surtout ne jamais avoir peur d’aller de l’avant. C’est là, la seule vraie clef du succès » précise Jean-Claude Bourrelier dans un entretien.

Un besoin permanent d’équité

Que l’entrepreneur parle de son enfance, de ses premières années d’âge adulte, de management, de gestion d’entreprise ou de questions sociétales, deux mots reviennent au fil des pages : équité et justice. Attentif à ne pas privilégier l’un de ses collaborateurs au profit d’un autre, pareillement déterminé à lutter contre les injustices manifestes qui leur sont parfois faites, on comprend qu’outre l’intuition et les incalculables heures de travail investies pour développer son activité, c’est sa colonne vertébrale morale qui l’a toujours porté.

Entre ses points de vue non consensuels sur les questions d’héritage, d’éducation, de financement de la sécurité sociale… et les conseils pratiques qu’il dispense à l’attention des futurs entrepreneurs, Ma boîte à outils pour la reprise joue les livres de recettes pratiques d’entrepreneuriat où la seule règle à suivre est celle que l’on s’invente.

Chez Michel Lafon éditeur

Sortie en librairie le 21 janvier 2016

Jean-Claude BourrelierPrésident-fondateur de la chaîne de magasins de Bricolage BRICORAMA, implantée en France, en Espagne et au Benelux, Jean-Claude Bourrelier ouvre son premier magasin dans le 13e arrondissement de Paris en 1975. Quarante ans après la création, il dirige toujours son groupe avec le même enthousiasme. Véritable autodidacte, entrepreneur dans l’âme, travailleur infatigable, il est père de 4 enfants et a 7 petits-enfants.

Congrès de l’association européenne d’histoire des entreprises à Bergen (Norvège)

L’association européenne d’histoire des entreprises (EBHA) organise son congrès annuel à Bergen en Norvège. Elle soutient parallèlement la tenue du premier Congrès mondial d’histoire des entreprises qui a lieu aux mêmes dates du 25 au 27 août. http://www.uib.no/en/bhbergen2016

Il est encore temps pour vous de proposer une communication ou une session avant le 31 décembre 2015.
Trop peu de collègues français sont représentés dans ces conférences internationales qui sont pourtant très ouvertes en termes de thématiques et de périodes historiques. Le développement de l’histoire économique et de l’histoire des entreprises en France passe aussi par son internationalisation et l’EBHA est un plateforme très efficace pour développer des projets avec des collègues des très nombreuses universités représentées. L’association met un point d’honneur à limiter le coût de l’inscription et de l’hébergement pour les participants au minimum, les éditeurs des principales revues de Business History sont présents lors des congrès et facilement accessibles pour les auteurs.
L’édition 2017 du congrès de l’EBHA se tiendra à Vienne en Autriche et l’édition 2018 à l’Université de Toulouse.
Je vous encourage vivement à participer à ces évènements et à encourager vos doctorants à le faire et je me tiens à votre disposition au nom du conseil de l’EBHA pour tous renseignements. http://ebha.org

Message de Ludovic Cailluet
Professor of Strategy and Business History
Edhec Business School, France

Notre ami Claude Sordet vient de s’éteindre

Nous venons d’apprendre avec tristesse le décès de Claude Sordet ce lundi 23 novembre à 82 ans sonnés. Tous ceux qui l’ont connu ne pourrons que vous évoquer sa bienveillance et sa délicatesse.
Le voilà à présent au firmament des grandes voix du commerce qu’il aura à la fois incarné et défendu comme chroniqueur inlassable du secteur, lui qui avait d’une plume à la fois l’esprit et le cœur léger.
Toutes nos pensées accompagnent son épouse Nicole ainsi que leurs enfants.

Salut l’ami.
Yves Soulabail

La cérémonie religieuse aura lieu le
vendredi 27 novembre 2015 à 14h30
en l’Eglise Saint-Servan
9, rue Jeanne Jugan, 35400 Saint-Malo

les fleurs peuvent être déposées aux
PFG, 26 rue de la Marne 35400 Saint-Malo, 02 99 81 89 90

Il sera inhumé le
samedi 28 novembre 2015 à 11h00
au cimetière de l’Est
1, place du Souvenir Français, 35000 Rennes

Adresse de la famille
6, place monseigneur Duchesne
35400 Saint-Malo
philippe.sordet@p-sd.fr

14  52

Présentation de Claude Sordet

Né le 28 décembre 1932, Claude Sordet entreprend en 1957, à l’Economique de Rennes, une carrière de distributeur comme directeur général commercial qu’il poursuit jusqu’en novembre 1970. Directeur commercial, il ouvre en 1959 à Perros Guirec le premier supermarché « Breton » qui prendra par la suite l’enseigne Suma. En 1970 à Saint Brieuc, en partenariat avec le groupe Docks de France, il lance un centre commercial de 18.000 m² qui devance de quelques mois la création à Rennes du centre Alma (30.000 m²) également doté d’un Mammouth de 8.000 m². Claude Sordet est alors le DGA de la SAMGS qui crée des centres commerciaux et exploite des hypermarchés.

À la suite d’un clivage de la majorité de son entreprise, il rejoint à Paris, Jacques Pictet le fondateur du magazine LSA, dont il était depuis l’origine un des administrateurs. En marge de ses fonctions de vice-Président Directeur Général de l’entreprise éditrice, il prend en charge la direction des rédactions de tous les magazines présents et à venir de ce petit groupe de presse professionnelle dont il a été en 1958 l’un des administrateurs fondateurs… (LSA – Néo Restauration – Filière Viandes – Filière Farine – Grand Froid). En 1980, il quitte LSA pour diriger Points de Vente pendant quatre ans, avant de retourner à ses premières amours… LSA . Claude Sordet a été le Délégué Général Exécutif de l’I.F.L.S. (l’Institut Français du Libre Service) et cofondateur de l’Institut français du merchandising (IFM).

Journaliste, Claude Sordet fut également hôtelier, depuis 1971 date de la création de la société Cerel SA, à l’origine en France des premiers petits hôtels 2*NN. Il présidera la société qu’il avait créée jusqu’en 1982 date de la prise de contrôle des 30 hôtels « Minimote » de Cerel SA par le groupe Sphère Ibis (Accor).

En 1989, Claude Sordet regagne son corps d’origine… la distribution. Il intègre alors le Comité Exécutif du Groupe Casino en charge de la direction générale de la Qualité et de la Communication. Peu après, avec Antoine Guichard, il crée une société CSC SA, Conseil en Stratégie de Communication qui verra son terme en 1996. Depuis cette date, Claude Sordet développe en indépendant des activités de conseil en problématique distribution. Il réalise dans ce domaine des lettres mensuelles d’information et de mise en perspective.

Au bénéfice de l’âge et de ses différents parcours professionnels, il est devenu un des historiens du commerce et de la distribution : Les Grandes Voix du Commerce Editions Liaisons – Prix de l’Association pour l’Histoire du commerce en 1997. Claude Sordet a travaillé en qualité d’expert rédacteur sur le rapport : « Quel Commerce demain ? » présenté par Charles Urbain devant le Conseil Economique et Social et voté le 12 janvier 1999.
Il était membre de l’Académie des sciences commerciales, Président honoraire de l’Association pour l’histoire du commerce moderne et avait accepté de participer au documentaire Hyper Duel.

Récompenses

Officier de l’ordre national du Mérite. Chevalier des Palmes académiques Depuis vingt ans, membre de l’Académie des Sciences Commerciales, il a présidé pendant cinq ans l’Association pour l’Histoire du Commerce Moderne (AHCM) dont il est l’un des fondateurs. Claude Sordet était Administrateur Délégué général France de l’AIDA (Association Internationale du Commerce) basée à Bruxelles.

Les ouvrages de Claude Sordet

La distribution, nouvelle industrie, avec Marc Benoun et Michel Biroulès, Presse de la Cité, 1976.
Chiffon rouge, Editions Romillat, 1995.
Évolutions des grandes fonctions dans les entreprises du commerce, Editions Ecodis, 1996.
Les Grandes Voix du Commerce, avec un CD laser, Edition Liaisons, juin 1997.
Docks de France, plein siècle, Edition : Sept et Neuf » – les Grandes Familles.
Les grandes voix de Promodès, Editions Liaison, 1999.
Les Marques de Distribution jouent dans la cour des grands, avec Judas Paysant et Claude Brosselin, Editions d’Organisation, 2000.
Paul-Louis Halley. De Promodès à Carrefour, Editions d’Organisation, décembre 2004.
– La grande histoire des regroupements dans la distribution, avec Claude Brosselin, L’Harmattan, avril 2011.
L’hypermarché : 50 ans déjà…, L’Harmattan, février 2014.
La grande histoire des regroupements dans la distribution
2e édition revue et augmentée
,  avec Claude Brosselin, L’Harmattan, mai 2014.
– Le commerce, cet inconnu…. Ou le siècle de la grande farandole du commerce français, L’Harmattan, août 2015.

Décorations

Officier de l’ordre national du Mérite, Chevalier des Palmes académiques

Activités de formation et d’enseignement de Claude Sordet

Pendant son long passage à la direction exécutive de l’IFLS (1970-1980 et 1985-1989), Claude Sordet a été amené à développer dans le cadre de la formation permanente de nombreux séminaires d’initiation ou de perfectionnement aux évolutions du commerce. En marge de ces séminaires professionnels il a organisé de nombreuses journées d’étude intra-entreprises ou extra entreprises mais aussi des symposiums patronaux tels « Les Pionniers de Marbella ».

Devenu consultant indépendant, il a mis au point des cours et des séminaires sur : « L’histoire du Commerce »-« Communication de crise : riposter à l’imprévisible ».

Parce que journaliste, directeur de presse mais également responsable d’un important pôle de formation professionnelle Claude Sordet a été conduit à donner des conférences devant des instances patronales mais aussi universitaires. Il a répondu au cours de sa carrière professionnelle aux invitations de grandes écoles de commerce : HEC, ESSEC, ESCP, et ESCL. Ces actions d’enseignement, ont parfois été suivies d’aides et assistances prodiguées à des étudiants préparant des thèses sur le commerce.
Il avait accepté de préfacer la thèse de Yves Soulabail sur les débuts d’Edouard Leclerc.

claude sordet

Le commerce de détail Suisse

marc_benoun le comemrc de detail suisse

Marc Benoun

14.20 euros, 144 p., 2015 – PPUR
ISBN : 978-2-88915-146-2

Passer commande en ligne

L’histoire du commerce de détail, depuis la seconde moitié du 19e siècle, a connu quatre grandes révolutions : le grand magasin, le supermarché, l’hypermarché et enfin le commerce électronique. Ce livre analyse les conditions de leur introduction en Suisse. Il dresse au passage le portrait des personnalités qui ont joué un rôle déterminant dans le domaine. Il présente les principaux acteurs, les facteurs d’évolution, les caractéristiques économiques, le design des magasins, ainsi que les spécificités suisses comme l’écrasante position dominante des enseignes nationales dans le secteur alimentaire, qui contraste avec une assez forte pénétration étrangère et l’éclatement des parts de marché dans les autres secteurs. Enfin, l’auteur expose les défis à relever pour la branche, comme l’application des technologies logistiques, le tourisme d’achat ou l’harmonisation intercantonale des conditions d’exercice du commerce. Dans une société suisse de moins en moins traditionnelle dans ses comportements d’achats, notamment par le développement de l’e-commerce, l’auteur explique pourtant qu’un besoin de proximité subsistera, le Swiss made, les produits bio et le respect de l’environnement s’intégrant peu à peu dans les habitudes du consommateur.

Goulet-Turpin et l’aventure du libre-service et du premier supermarché

En 1874, Modeste Goulet ouvre sa première épicerie à Reims. Quelques années plus tard, il crée les magasins à succursale sous le nom Goulet-Turpin.
Aujourd’hui Goulet-Turpin c’est une entreprise qui symbolise à elle seule un siècle de bouleversements dans la manière d’appréhender le commerce d’alimentation. A l’aide de séquences d’animations et d’images d’archives (parfois détournées), ce film raconte une saga familiale hors du commun et met en perspective notre façon de faire nos courses depuis 150 ans.
La saga de cet épicier aura profondément marqué l’évolution de la consommation en France…

Laurent Boileau, réalisateur, était invité de Laurence LAborie dans le JT 12/13 du 16/10/2015.

Laurent Boileau, réalisateur

Réalisation : Laurent Boileau
Coproduction : BIA-Morgane groupe et France 3 Champagne-Ardenne

goulet-turpinc_france_televisions_morgane_groupe

Le commerce, cet inconnu…

claudesordetlecommercecet inconnu
Claude Sordet

21.50 euros, 210 p., août 2015 – L’harmattan
ISBN : 978-2-343-06699-8

Passer commande en ligne

Ce livre est un hommage aux artisans du commerce français. Il propose les faits et événements marquants du commerce français qui a connu une formidable envolée au cours du siècle dernier. L’auteur en présente également les grandes enseignes, leurs responsables et autres intervenants de renom. On y retrouve de surcroît les grandes inventions qui ont contribué à son bond en avant.

Le « coup de poker » de Promodès

Les Echos viennent de publier une série cet été 2015 intitulée « Batailles de titans ».

Concernant la grande distribution, c’est Promodès qui fut mis en avant avec un texte de Tristan Gaston-Breton : « Depuis des mois, les dirigeants de Promodès
et de Casino jugeaient l’idée d’un rapprochement «pleine de bon sens». Mais lorsque, en septembre 1997, Paul-Louis Halley lance une OPA sur son concurrent stéphanois, la riposte de son adversaire, Jean-Charles Naouri, ne se fait pas attendre. Le début d’un combat boursier acharné. »
Pour lire la suite, voici le lien à suivre pour lire la suite.

 

Illustrations : Pascal Garnier; Louise Lebert (pp. 5 et 12)
Crédit photo : REA, AFP

 

http://francepharm.net http://www.francemedicale.net http://pharmacie-ed.net